Nos tutelles

CNRS

partenaires financiers

Rechercher




Accueil > Observatoire > Suivi en mer

Suivi en mer


L’abondance et la distribution sont les descripteurs principaux de l’état de conservation. Leur connaissance est indispensable pour évaluer à quel point un objectif de conservation est atteint. Ainsi, l’essentiel du classement des espèces dans les listes rouge de l’Union International pour la Conservation de la Nature (UICN) repose sur la connaissance de ces deux descripteurs.



La connaissance de l’abondance est aussi nécessaire pour évaluer la gravité d’une source de mortalité additionnelle. Il est essentiel d’estimer les incertitudes associées aux estimations d’abondance. La distribution, définie comme l’enveloppe spatiale contenant tous les individus, peut être approchée par la superposition des données : d’observations visuelles par bateau ou avion (e.g. SAMM) ou d’observations acoustiques (e.g. MARSAC) ; de suivis télémétriques (e.g. manchots royaux ou otarie à fourrure) ; et d’échouages, après prise en compte de la dérive des carcasses (e.g. RNE).


L’abondance, définie comme le nombre total d’individus d’une population, d’une unité de conservation, ou d’un espace géographique, peut être approchée par : le comptage direct sur des sites de rassemblement temporaire (e.g. colonies de phoques ou d’oiseaux) ; l’estimation de la densité d’animaux en mer par observation systématique lors de transect linéaire ou de transect en bande (e.g. REMMOA) ; l’estimation de la probabilité de recapturer des individus connus dans une population de taille inconnue (marquage, photo-identification, identification individuelle génétique,…).


Cette rubrique ne contient aucun article.

------Mots-clés------