Nos tutelles

CNRS

partenaires financiers

Rechercher




Accueil > Actualités > Actualités

Première observation d’une baleine franche du Groenland.. en France !


Le mardi 10 mai 2016, face à la plage de Bénodet dans le Finistère sud, une baleine s’est approchée en fin d’après-midi à quelques mètres du rivage. Des promeneurs attirés, quelques photos prises à la volée et même deux petits articles parus dans le Télégramme et Ouest-France témoignent d’une petite baleine pouvant correspondre à un petit rorqual régulièrement observé dans ce secteur.




Cette observation aurait pu presque passer inaperçue s’il n’y avait pas eu cette incroyable rencontre en Cornwall 5 jours plus tard. Une baleine franche était observée au large de Penzance (Mount St Michael Bay) et les photographies ont permis d’identifier une baleine franche du Groenland (Balaena mysticetus) !


http://www.seawatchfoundation.org.u...


Les scientifiques anglais ont été les premiers à faire le rapprochement avec la baleine observée à Bénodet, et d’autres photos postées sur les réseaux viendront en effet le confirmer ! D’ailleurs le 29 mai cet individu fut filmé le long des côtes Irlandaise en baie de Carlingford (au nord de la mer d’Irlande).


Curieusement la première observation confirmée de cette espèce en Europe a eu lieu l’année dernière, en février 2015, au large des îles Scilly (toujours en Cornwall). Auparavant cette espèce venue de l’Océan arctique n’avait jamais été observée au large de nos côtes. En effet, les mouvements de cette espèce circumpolaire sont fortement associés aux changements saisonniers de couverture de glace dans l’Océan arctique (entre 65° et 80° N). Même si elle est capable d’évoluer dans des eaux très peu profondes, il s’agit d’une grande espèce de baleine pouvant atteindre 18 m, la taille évaluée du spécimen suggère ici un subadulte.


Rappelons que cette année a été également marquée par l’observation exceptionnelle d’une autre espèce polaire sous nos latitudes : un narval échoué dans l’Escault en Belgique le 27 avril dernier. http://www.lavenir.net/cnt/dmf20160...


Pour l’anecdote, cette nouvelle espèce recensée pour les côtes françaises est apparue quelques jours après que la maquette de l’Atlas des Mammifères des côtes françaises fût envoyée à l’éditeur. Il faudra donc atteindre la prochaine édition pour voir apparaître la monographie de la baleine franche du Groenland dans les eaux françaises.

------Mots-clés------