Nos tutelles

CNRS

partenaires financiers

Rechercher




Accueil > Actualités > Actualités

Biodiversité : 180.000 données de mégafaune marine accessibles en ligne

Biodiversité : 180.000 données de mégafaune marine accessibles en ligne


On appelle communément mégafaune marine l’ensemble des espèces de mammifères, oiseaux, tortues, raies et requins qui peuplent les mers. Bien que très différents au plan zoologique, ces animaux partagent de nombreux points communs aux plans biologique et écologique qui en font des indicateurs majeurs de l’état des océans et de la biodiversité marine. Le suivi permanent de ces populations animales est un enjeu important pour la contrer la perte de biodiversité des océans, pour identifier les régions marines d’importance biologique majeure, et pour évaluer l’état des écosystèmes marins et l’efficacité des mesures de conservation mises en œuvre.


L’Observatoire PELAGIS, participe à cet effort mondial permettant de caractériser l’état de conservation de la mégafaune marine et vient de rendre publiques 180.000 données d’observations avec leurs positions géographiques, réparties dans les 11 millions de kilomètres carré d’eaux marines sous souveraineté française, dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien.


La base de données en ligne OBIS-SEAMAP (Ocean Biogeographic Information System - Spatial Ecological Analysis of Megavertebrate Populations) qui héberge ces données est un système mondial d’archivage en ligne des données de répartition des mammifères, oiseaux, tortues, raies et requins. Développé par des chercheurs de l’Université de Duke, USA, il permet d’accéder facilement à ces informations dans le monde entier.


Au niveau national le Service du Patrimoine Naturel, basé au Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris, rassemble également les données de biodiversité marine et terrestre dans son programme d’Inventaire National du Patrimoine Naturel.



Le suivi des échouages, les campagnes d’observations visuelles depuis des navires ou depuis des avions et les suivis télémétriques sont les principales sources d’information sur la distribution de ces espèces. L’Observatoire PELAGIS, à la demande du Ministère de l’Environnement de l’Energie et de la Mer et de l’Agence des Aires Marines Protégées, participe massivement à cet effort.


Les données versées récemment représentent 3,5% du total des données mondiales archivées par le site OBIS-SEAMAP, et permettent d’enrichir significativement la connaissance de la mégafaune marine dans de très vastes secteurs océaniques jusqu’alors peu documentés, au bénéfice des programmes de conservation de la biodiversité marine.

------Mots-clés------